Série mois de la nutrition: le pouvoir de découvrir

La campagne du Mois de la nutrition en 2018 porte sur le magnifique thème suivant : Découvrir le pouvoir des aliments. 😍

Vous trouverez ici la deuxième fiche d’information qui aborde Le pouvoir de découvrir des aliments.

Nous y retrouvons, entre autre, cinq conseils utiles pour cuisiner avec les enfants. 👨‍👩‍👧‍👦

Encourager les enfants dès leur jeune âge à faire l’épicerie, à cuisiner et à préparer des aliments augmente significativement les chances qu’ils adoptent de saines habitudes et qu’ils les gardent toute leur vie. Un bel investissement pour l’avenir! 🌱

QUE FAIRE QUAND MON ENFANT EST ‘DIFFICILE’?

C’est la question qui revient sans cesse dans les discussions avec les parents, et ce peu importe l’âge des enfants. Un moment de la journée qui se veut rassembleur et agréable peut rapidement tourner au cauchemar, surtout à la fin d’une journée de travail bien remplie.

En général, lorsqu’ils atteignent l’âge de deux ans, il est fréquent que les enfants rejettent certaines nourritures et refusent de goûter à de nouveaux aliments, et les légumes font souvent les frais de ce rejet. Certaines astuces peuvent les aider à dépasser ce stade. Le mot d’ordre est bien sûr la patience, et il est très important que le repas reste un moment paisible et détendu – ne forcez jamais un enfant à manger.

Parmi ces astuces, nous pouvons raconter aux enfants comment ça pousse, d’où ça vient, comment c’est fait; on peut les amener au marché, à la cueillette ou même faire pousser quelques légumes ou fines herbes à la maison ; on peut aussi leur faire toucher les produits frais, les comparer, et bien sûr les goûter! Est-ce qu’ils croquent ou sont fondants ? Est-ce qu’ils sont sucrés, doux ou plutôt forts ? Pensez à faire découvrir aux enfants les aliments séparément, pour qu’ils en identifient le goût. Proposez de toutes petites quantités ; limitez-vous à une seule cuillerée ou quatre s’il le faut, mais proposez patiemment au moins dix fois le même aliment à différents repas, et de préférence au début du repas. Certains enfants adorent les aliments crus, d’autres aiment les purées ou préfèrent les gratins : essayez d’adapter au mieux la préparation aux goûts de l’enfant, variez les modes de cuisson, et dégustez avec plaisir cet aliment devant l’enfant : n’oubliez pas que vous montrez l’exemple! 😉

Essayez autant que possible de ne pas faire plusieurs repas; introduisez plutôt les repas déconstruits où chaque membre de la famille peut choisir ce qu’il met dans son assiette parmi une sélection prédéterminée.

ET LES GRANDS ENFANTS DANS TOUT ÇA?

Il n’y a pas d’âge pour découvrir, apprendre et explorer. Bien au contraire, nos papilles gustatives évoluent avec le temps et l’exposition à de nouveaux aliments. Les mêmes tactiques peuvent donc s’appliquer aux adultes qu’aux enfants. Variez non seulement les aliments, mais aussi les modes de cuisson, les assaisonnements (vinaigrettes, sauces, épices, aromates), et bien sûr les recettes (apprenez à cuisiner!). Joignez des groupes d’échange sur les médias sociaux ou de rencontre comme MeetUp, renseignez-vous auprès de votre épicerie, votre marché local ou le centre communautaire près de chez vous pour des cours de cuisine ou des conférences, allez découvrir de bons produits sains et des entrepreneurs locaux dans des festivals et les événements (i.e. Expo Manger Santé et Vivre Vert qui a lieu cet année les 23-24-25 mars au Palais des Congrès : http://expomangersante.com/), sortez en famille ou entre amis, AMUSEZ-VOUS!

TRUCS ET ASTUCES

En général, nous aimons bien nous concentrer sur les points suivants :

  • Planifier le menu de la semaine à l’avance, tant pour les lunch que pour les soupers de semaine. C’est un beau moment où nous pouvons ouvrir nos livres de recettes ou regarder sur Internet pour découvrir et se laisser inspirer – seul avec une bonne tisane ou, encore mieux, avec les enfants. Ça évite aussi de prendre des décisions le ventre vide, la patience au quatrième sous-sol et de se jeter sur des choix de restauration rapide. Le temps que vous sauvez dans l’exécution ainsi que dans des choix de repas plus sains vous sera rendu en multiples car vous serez plus efficace et aurez plus d’énergie, en plus d’investir sur votre santé et votre bien-être.
  • Trouver vos 3 recettes ‘Lifesaver’ qui s’exécute en moins de 10-15 minutes et dont vous gardez tous les ingrédients dans votre armoire et/ou votre congélateur en TOUT temps. Quand les imprévus de la vie nous tombe dessus, vous allez être Oh! Combien heureux de les avoirs sous la main. ☺️
  • (Re)Découvrir les aliments selon leur saisonnalité. Se rendre au marché pour rencontrer les maraîchers, voir les produits qui sont en saison et discuter de comment les cuisiner est une excellente manière découvrir de nouveaux aliments, en plus de soutenir l’économie locale. Vous trouverez ici le calendrier des disponibilités des fruits et légumes au Québec, que vous pouvez imprimer en couleurs et le garder à vue: http://equiterre.org/…/calendrier-des-disponibilites-des-fr… 🍎🍑🍉🍅🍆
  • S’AMUSER! Nous mangeons en général trois fois par jour, en plus du temps que nous passons à cuisiner; autant en faire un moment de plaisir partagé, de rire et de découverte. Et ne pas se prendre trop au sérieux : partir à la découverte tel des explorateurs culinaires veut nécessairement dire que nous ferons parfois de belles et parfois de moins belles rencontres, mais au final c’est plus outillé et plus expérimenté que nous en ressortons. 👨‍🍳

COIN RECETTE :

Tous les lundis soirs, Stoni et moi avons la tradition de manger un bol avant de se rendre à notre cours de yoga. La composition peut varier de semaine en semaine, mais l’idée de base reste la même.

En voici deux beaux exemples si vous voulez les découvrir et jouer avec les ingrédients (vous pouvez aussi les faire en format déconstruits):

Et vous? Quel est votre découverte alimentaire de la semaine?